Or Juste

Le projet Or Juste de Partenariat Afrique Canada (PAC) vise à ce que l’or en provenance d’exploitations minières artisanales de la République démocratique du Congo (RDC) et vendu sur le marché international soit licite, traçable et libre de conflit.

Dans la région des Grands Lacs, et surtout en RDC, le secteur minier artisanal demeure largement informel et sujet à la violence et à la corruption généralisée. L’or peut rarement faire l’objet d’un suivi ou être retracé. L’or artisanal devient donc le moyen idéal de financer des groupes armés. Par conséquent, les mineurs sont victimes d’exploitation et le gouvernement perd des revenus, car l’or  sort clandestinement du pays.

PAC a mis au point le projet Or Juste, qui vise à formaliser le secteur aurifère artisanal en créant une chaîne d’approvisionnement de minéraux traçables et libres de conflit – de la mine à l’affineur –  et ce, conformément aux normes de certification et aux normes réglementaires internationales.

 

Fonctionnement du projet Or Juste

En échange d’une assistance technique, le projet Or Juste encourage les mineurs du secteur aurifère artisanal à emprunter des circuits d’exportation légaux pour écouler leur or – qui, en bout de ligne, sera acheté par des consommateurs responsables. Dans le cadre du projet Or Juste, les mineurs sont organisés en associations ou en coopératives. Ils apprennent des techniques d’exploitation plus efficaces et se servent de l’équipement qui leur a été remis. En échange, l’or qu’ils produisent doit faire l’objet d’un suivi et être vendu par des circuits légaux.

La Maison d’achat modèle d’Or Juste agit à titre de conduit pour l’or artisanal de la RDC. L’or y est acheté à des prix concurrentiels, puis emballé et vendu à des exportateurs légitimes associés au projet (comptoir agréé). La Maison d’achat modèle prend une marge de vente, ce qui couvre les coûts d’exploitation, du système de traçabilité, de l’entretien et du remplacement de l’équipement. Un pourcentage de cette marge est réinvesti dans la communauté minière au moyen d’un fonds local de développement.  

 

Notre programme 

Le second projet pilote Or Juste du PAC est en cours dans le district de Mambasa, en Ituri. Trois cents artisans du secteur aurifère sont inscrits au projet et apprennent à se servir de nouveaux équipements. La Maison d’achat modèle a entamé ses activités et la participation d’exportateurs est assurée.

Des acheteurs internationaux et les autorités concernées veillent à la vérification et à la validation des conditions prévalant sur le site minier et à l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement, et ce, pour s’assurer que la chaîne de responsabilité d’Or Juste répond aux normes internationales. On a également mis en place un système de surveillance continue indépendant. Le projet Or Juste sera conforme au Mécanisme de certification régional de la CIRGL et au Guide OCDE sur le devoir de diligence.

Le projet vise à devenir un modèle viable et évolutif de chaîne de responsabilité pour l’or artisanal qui pourrait être reproduit dans toute la région. Un projet Or Juste devrait être mis en œuvre sur un second site – au Sud-Kivu – dès 2016.