Qu’est-ce que la CIRGL?

Les conflits et les tragédies dans la région des Grands Lacs ont amené le Conseil de sécurité des Nations Unies, par ses résolutions 1291 et 1304, à réclamer une Conférence internationale sur la paix, la sécurité, la démocratie et le développement dans la région des Grands Lacs (CIRGL).

La CIRGL est un processus qui cherche à amener tous les pays de la région à dialoguer et à s’entendre sur les stratégies pour ramener la paix et la prospérité dans la région. À la base, elle regroupe 11 pays : l’Angola, le Burundi, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda, le Soudan, la Tanzanie, et la Zambie. Le Sud-Soudan, qui a accédé à son indépendance en 2011, est actuellement en voie d'y adhérer.

En novembre 2004, les 11 chefs d’État et de gouvernement des pays membres de la CIRGL ont unanimement adopté la Déclaration de Dar Es Salaam sur la Paix, la Sécurité et le Développement dans la région des Grands Lacs. Dans cette déclaration, ils annonçaient leur détermination collective à transformer la région des Grands Lacs en un espace de paix et de sécurité durables pour les pays et les populations, de stabilité politique et sociale, et de croissance et de développement partagés.

En décembre 2006, les chefs d’État et de gouvernement se sont de nouveau réunis à Nairobi afin de signer un Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs. Cet important accord politique est entré en vigueur en 2008.

 

 

GLR map taken from ICGLR site reference when using